Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC)

rheopole-competence

 Une organisation métamorphique doit s’adapter aux contraintes et aux incertitudes liées

  • au contexte socio-économique (clients, actionnaires, législation, risques…) ;
  • aux évolutions du travail
    • dans son contenu (plus transversal, complexe et dématérialisé) ;
    • dans le rapport que les individus entretiennent avec lui (engagement plus circonspect, rééquilibrage des temps, exigence d’employabilité).

La GPEC a pour objectif de faciliter l’adéquation des ressources humaines actuelles (effectifs et compétences) d’une organisation avec ses besoins à venir. Fondé sur la description fine des postes et des compétences qui leur sont liées, cet outil est le reflet de la politique RH et permet

  • l’anticipation de l’organisation ;
  • un management fondé sur des objectifs et évaluations au plus près du travail réel ;
  • la gestion des savoirs et l’élaboration du plan de formation ;
  • la gestion des carrières et recrutements.

RHEOPOLE propose d’encadrer sur mesure la mise en place d’une GPEC (analyse de l’existant, définition des objectifs opérationnels à moyen terme, modélisation du référentiel de compétences, analyse des écarts et définition des moyens d’adaptation) par des groupes de travail efficaces engageant les personnes concernées, qui pourront ainsi s’emparer de l’outil pour en faire un moyen de pilotage et un générateur de motivation plutôt qu’un mal nécessaire.

Objectifs :

  • compétitivité de la structure ;
  • employabilité, donc fidélisation, des salariés.

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *